Sélectionner une page

Il existe de nombreux critères permettant de juger de la qualité d’un restaurant, sa manière de communiquer en fait partie intégrante. Sans faire l’apologie des réseaux sociaux, il est indispensable en 2018 de les maitriser lorsqu’on est restaurateur. Top 5 des idées de communication en ligne pour votre établissement.

 

1. Pouce bleu et coeur rouge 

Renouveler sa carte c’est essentiel lorsqu’on est restaurateur, encore faut-il trouver la nouveauté qui fera mouche auprès des clients. Ce qui est original pour vous ne l’est peut-être pas pour le consommateur ! Demander l’avis des internautes et plus spécifiquement des personnes abonnées à votre page Facebook est donc une alternative des plus pratiques. En plus du légendaire like, les réactions sont multiples et permettent d’organiser des sondages à la fois utiles et ludiques. « Plutôt Saint-Marcellin, Tome, Comté ou Bleu pour notre burger du mois ? » Un petit emoji correspondant à chaque proposition et les interactions entre consommateurs vont bon train.

 

2. Partage ton assiette 

Avant de commencer un plat, c’est devenu un réflexe pour beaucoup de consommateurs,(influenceurs ou non) : le cliché photo. Si certains s’agacent de cette pratique, c’est une aubaine pour vous les restaurateurs. Souvent, les clients indiquent sur les réseaux sociaux l’endroit dans lequel ce met est servi. Prendre le temps de poster un petit commentaire sous la photo montre que vous êtes attentif à vos clients et toujours ouverts aux remarques qui en découleront. « Oh regarde, le restau de ce midi a commenté ma photo ! C’était bon franchement, on y retournera avec les copains la prochaine fois. » Un petit gage de gratitude et la prochaine fois ce couple invitera tous ses amis dans votre restaurant

 

3. Surfer sur l’actu

Se servir de l’actualité est l’un des meilleurs moyens d’attirer l’attention, peu importe le domaine. A cela, rajoutez une bonne dose d’humour et vous obtenez un coup de com’ très efficace. Le problème avec l’humour, c’est qu’il peut venir se retourner contre vous s’il n’est pas distillé avec précaution et finesse. Desproges disait de l’humour que c’était « le droit d’être imprudent, d’avoir le courage de déplaire. » Un bon restaurateur ne peut pas se permettre de déplaire. En cette période de mouvement social, tout rapport aux gilets jaunes serait clivant donc dangereux. En revanche, un menu aux accents mexicains surnommé « Trump », une entrée qui détonne estampillée « Mbappé » ou encore un dessert lunaire « Pesquet », ça fait sourire…

 

4. Partage ton équipe 

Un restaurant c’est avant tout une famille, un groupe qui œuvre, chacun à sa manière, pour le bonheur des clients. Si le consommateur n’interagit qu’avec une ou deux personnes lors de son passage dans votre établissement, ce n’est pas pour autant que le fonctionnement et l’activité des personnes qu’il ne voit pas ne l’intéresse pas, bien au contraire. Présenter le personnel, décrire le quotidien du restaurant, dévoiler quelques anecdotes, ça donne de la vie et permet d’humaniser le lieu. Prendre une photo de l’équipe lorsqu’elle se retrouve pour des activités extra-professionnelles, dévoiler des clichés du chef qui fait des tests culinaires ou encore montrer le petit producteur qui amène les produits frais le matin pour vous c’est normal, pour les clients c’est original et intéressant.

 

5. Les petits secrets

La plupart des clients adorent que l’on leur narre des anecdotes sur les produits qu’ils consomment. La curiosité n’est pas qu’un vilain défaut, c’est aussi un signe d’intérêt pour les consommateurs. Si votre restaurant sert plusieurs spécialités qui font votre renommée, n’hésitez pas à donner un maximum d’informations sur votre page internet, vos réseaux ou encore sur place, à l’intérieur ou à l’extérieur du restaurant. Le but n’est pas de tout dévoiler, mais de mettre en valeur vos particularités et points forts. Le vin, les viandes, les légumes de saison, les sauces, autant de raisons de décrire leurs origines, spécificités et vertus, pour le plus grand plaisir des clients.