Sélectionner une page

En France l’an dernier, 46% des étudiants déclaraient effectuer un petit boulot. Indispensable, pratique ou occasionnel, c’est ainsi que l’on perçoit le job étudiant. Secteur le plus prisé des étudiants pour sa flexibilité et sa praticité, la restauration est la bonne idée pour redonner le sourire à ta banquière et remplir ton frigo facilement. Explications et témoignage.

 

La vie chère

Loyers trop élevés, hausse des transports en commun, des frais universitaires et diminution des APL : voici les quatre principales raisons qui poussent aujourd’hui un étudiant français sur deux à effectuer un job en parallèle de ses études. A Paris, Bordeaux et Toulouse, le prix d’un logement moyen pour un étudiant à augmenté de 14% en deux ans.

À Lyon, un étudiant doit débourser en moyenne 526 euros chaque mois pour se loger, soit 4% de plus qu’en 2017. En mars dernier, le prix des transports en commun lyonnais à augmenté de 1,7 %. Rajoutez à cela la hausse de 2,09 % en deux ans sur les frais d’inscription à l’université et la diminution de 5 € des A.P.L, vous obtenez un étudiant qui ne dirait pas non à un petit boulot, dans la restauration par exemple.

 

La restauration

Aujourd’hui, plus de 30% des restaurateurs déclarent employer un ou plusieurs étudiants à l’année. Les horaires sont modulables en fonction de votre emploi du temps, partiels, vacances ou semaines légères, n’hésitez pas à en parler avec votre l’organisme qui vous emploie. Seulement 17% de ces étudiants, selon l’Observatoire de la vie étudiante, considèrent que cela a eu impact négatif sur leurs résultats.

Loin d’affecter négativement votre réussite scolaire, un petit job en restauration peut contribuer à l’amélioration de vos résultats, en vous donnant une certaine sécurité financière. Lorsque vous êtes anxieux et stressé, il est plus difficile de réussir.

Même si vous n’avez pas l’intention d’entrer dans le secteur de la restauration après avoir obtenu votre diplôme, le fait d’avoir eu un job étudiant vous valorise aux yeux du recruteur. En effet, cela indique que vous êtes motivé, que vous connaissez le fonctionnement d’une entreprise, la gestion de la relation client, l’autonomie et que vous savez vous adapter à un nouvel environnement.

 

Témoignage

« L’avantage de la restauration pour un job étudiant est simple, c’est un métier qui propose la moitié de ses missions le soir » confie Sébastien, 25 ans, étudiant en journalisme.

Motivé et disponible, il s’est inscrit sur la plateforme de My Works et a reçu sa première offre moins d’une semaine après. « L’avantage avec My Works c’est qu’ils te créent ton statut d’auto-entrepreneur très rapidement et après ils te trouvent une mission direct ! » Contrairement aux boîtes d’intérim « classiques » qui envoient l’intérimaire un peu a l’aveugle, là c’est réellement nous-même qui voyons les offres disponibles avec les horaires, la paye, le lieu de la mission, etc… Super pratique pour s’organiser et ne pas se retrouver n’importe où. »